Accueil

Conférence de presse contre les modifications au règlement sur l'aide sociale - 16 septembre 2015
Conférence de presse contre les modifications au règlement sur l’aide sociale – 16 septembre 2015

Mandat de la CASC

  • Le respect des droits des personnes qui reçoivent de l’aide de dernier recours, qu’elles aient ou non des contraintes à l’emploi.
  • L’amélioration des communications aux prestataires et l’humanisation des services du Ministère de l’emploi et de la solidarité sociale

Demandes politiques 2013 de la CASC

1. Humanisation des services : Que toutes les personnes qui reçoivent une prestation d’aide sociale puissent contacter l’agent qui traite leur dossier par téléphone ou en personne.

2. Rencontre d’attribution initiale : Faire en sorte que le CLE offre automatiquement à tous les demandeurs d’aide financière une rencontre avec un ou une agente et ce de manière à respecter l’article 29 de la Loi sur l’aide aux personnes et aux familles.

3. Délais : Agir pour que des agents d’aide financière soient ajoutés de manière à ce que toutes les personnes sans-emploi puissent avoir accès à des services adéquats à leur Centre local d’emploi, et que les délais d’accès aux prestations d’aide financière soient considérablement réduits.

4. Contribution parentale : Abolir la notion de contribution parentale qui signifie des démarches supplémentaires pour les jeunes en difficulté, et donc des délais pour l’obtention de l’aide financière, et une plus grande précarité.

5. Documents à fournir pour établir l’admissibilité : Assurer la gratuité des documents à fournir pour établir l’admissibilité du demandeur à l’aide financière.

6. Chèque de dépannage : Assurer aux requérants en situation de grand dénuement un réel accès à un chèque de dépannage.

7. Avoirs liquides permis : Que les niveaux d’avoirs liquides des requérants soient les mêmes que pour les personnes déjà admises au program-me d’aide sociale soit 1500$ pour une personne seule et 2500$ pour une famille, comme c’était le cas avant la réforme.